Mon corps, mon complexe

Mon corps, mon complexe

Mon corps, cette enveloppe à la fois chubby et gras.


Autant que je me souvienne mon allure frêle a longtemps été ma plus grosse obsession. Pas que je l’aimais ; bien au contraire, elle était pour moi une grande déception. En ce qui me concerne j’ai toujours eu un corps mince. À l’école primaire déjà je subissais les tords de cette enveloppe charnelle. Ce qui est intéressant à signifier c’est que ce complexe que j’avais développé n’avait pas été nourri uniquement par les camarades de l’école ou du quartier où je vivais mais également et surtout par les personnes proches de moi : la famille. « pourquoi tu es aussi maigre ? et en plus tu es toute noire».


J’avais eu le droit d’être rebaptisée « wagré » en langue nationale mooré signifiant « maigre ». Ce nouveau nom était pour moi synonyme de frustrations et d’insultes. Il résonnait dans mon esprit comme le bruit d’un verre de glace au contact du sol : agaçant !
Et que dire de ma peau ! Ma mélanine évoquait bien évidemment un ‘’problème’’ Je suis trop noire pour les autres, pour eux ! Oui j’ai subi cette pression parce que la nature avait décidé que je sois le reflet, le miroir du continent noir. En effets, contrairement aux bébés qui naissent claires pour reprendre ensuite leur teint naturel, moi je suis née toute noire ; j’avais déjà ce teint noir à ma naissance. J’ai jugé bon le dire à mes ‘’camarades’’ en espérant qu’ils me fichent enfin la paix. Imaginez un peu la suite, le délire !! lol.


Puis l’adolescence s’est présentée ! Lentement mais surement, mon corps s’est mis à muter et ça n’a pas été pour mon plus grand plaisir. Le haut de mon corps est devenu pour moi un problème ; je trouvais que j’avais une poitrine assez grosse, même trop pour moi. Mon degré de supplice silencieuse ne faisait que prendre une plus grande proportion. Vous savez à cet âge là, le manque de confiance en soi peut être vraiment destructeur et pénible.


Au fil des années, j’ai dû me faire une raison et me contenter de ce que j’avais. C’est comme quand vous avez rompu avec quelqu’un dont vous êtes fortement amoureux, et que vous devez accepter la situation, accepter que vous n’avez plus d’alternatives et que vous devez passer tout simplement à autre chose afin de voir le positif qui puisse s’en dégager. Lol ! J’extrapole peut-être mais ayant connu les deux situations, je peux dire sans conteste qu’elles pourraient être pareils.


Pour revenir au sujet, j’ai dû accepter ce que je suis, ce dont la nature avait bien voulu me gratifier : une belle peau noire, un corps chubby mais gras à certains niveaux, des imperfections aux visages, un petit postérieur etc. Si je dois cohabiter tout une vie avec ce corps autant faire avec. A ce moment là, la réconciliation avec mon moi suivait son cours. Le plus important n’était pas l’aspect de cette enveloppe physique mais plutôt ma capacité à lui permettre de s’exprimer et de montrer ses beaux jours en enterrant ses limites.


Ce qui est désolant c’est que aujourd’hui la glorification d’un corps par rapport à l’autre est devenue un véritable problème de société encouragée par les médias et utilisée comme excuse marketing par les grandes entreprises.

Très sincèrement pour moi l’essentiel est de s’accepter. Même si cela n’est pas une mince affaire. Il faut croire je me plains de temps à autre, mais mon corps ne constitue plus un frein pour moi. Je l’assume avec assurance.

Vous avez vous aussi eu un complexe par rapport à votre physique, laissez nous des commentaires. 💕

Vous pouvez shopper cette magnifique robe de chez Kara ici

Cet article a 8 commentaires

  1. Bravo pour ton article Stéphanie.
    Mon complexe depuis toujours, c’est ma poitrine. Je la trouve menue. Je n’irai pas la faire grossir artificiellement c’est sûr mais voilà..
    On a beau essayer de me rassurer, il est des tenues que je ne peux pas porter parce que je trouve que quand l’avant n’est pas rempli ce n’est pas joli.
    Maintenant je l’ai acceptée, je l’ai intégrée et je m’adapte lol

    1. Bonsoir Amelia,
      Je suis contente de lire ton commentaire. Il vient donner de la consistance à l’article, en
      invitant tout un chacun à s’aimer soi-même comme on est et surtout à avoir de l’assurance.
      Merci à toi. Et n’oublie pas de t’abonner si ce n’est déjà fait pour plus d’articles qui nous ressemblent. 😘😘😘💕

  2. C’est un phénomène social très réel mais dont les gens ne font vraiment pas attention.

    1. Nous ne voyons pas forcement le probleme, pourtant il est bien reel. Les parents devraient faire plus attention a ce qu’ils disent aux enfants, tout commence dans la cellule familiale. Merci de nous lire. 😘😘💕

  3. Bel article
    Je m’y reconnais beaucoup ! Lol
    C’est fou comme ce genre de remarques frustrantes peut jouer sur la confiance en soi
    Comme tu l’as dit il faut s’accepter d’abord, s’aimer avant d’en attendre plus des autres

    1. Oui Stephanie,
      On fait Des remarques sur le physique, souvent juste parce que l’on pense que c’est drôle, pourtant can laissez des sequelles Chez la personne concernée. Va falloir qu’on fasse plus attention.
      Merci d’etre fidele au blog. 💕😘😘

  4. Hoo la fameuse question “Pourquoi tu si maigre?”Elle etait la a chaque fois cette question

    1. Et comment !!
      Comment tu as pu aller au delà de tout ça et devenir mannequin ?

Laisser un commentaire

×
×

Panier