Je blogue mode, j’adore et j’assume !!

Je blogue mode, j’adore et j’assume !!

Je blogue mode, j’adore et j’assume, DU MOINS MAINTENANT!!

Coucou les amis

Plein d’energie pour bien débuter cette semaine j’espère ! Moi je me porte superbement bien. Cet weekend a été pour moi très importante; beaucoup de décisions prises. Il est vrai que ça fait déjà deux mois que l’année à débuté mais, mais il n’est jamais tard pour prendre de nouvelles résolutions.

L’une d’entre elles est de mettre plus d’énergie dans le travail en ce qui concerne mon blog. Par conséquent, il est important pour moi de vous écrire ce billet que je vais subdiviser en deux parties. Celui là, étant bien-sûr, le premier.

Depuis le début de ma belle aventure, en tant que blogueuse mode, de mes deux premiers sites à celui là, je reçois très fréquemment des remarques, des interrogations de la part de certains lecteurs.

– Ça sert à quoi ?

– Tu vends des habits?

– Je dois faire quoi avec ?

– Explique moi un peu je comprends pas.

Et j’en passe!

Bien-sûr je reçois également des encouragements, des félicitations.

J’ai donc jugé important d’écrire pour expliquer ce que s’est que le blogging mode, ensuite pourquoi je m’y suis lancée et pour finir quelques couacs de ma PETITE vie de blogueuse.

Je ne sais plus exactement quand est-ce que j’ai commencé à bloguer à proprement dit, mais j’ai commencé à murir l’idée depuis ma 2e année. On parlait beaucoup à cette époque de site web, de digital, et c’est de là qu’est parti mon intérêt pour le domaine. On a commencé avec une amie (qui tient aujourd’hui sudsahel ) à discuter d’un blog, plutôt généraliste. Mais peut-être parce que je ne me sentais pas dans le bain, je ne me suis pas vraiment impliquée.

J’ai eu à créer au total trois blogs, dont deux « amateurs » et mon dernier, avec lequel j’aspire au professionnalisme en tant que bloggeuse mode.

Ma passion, la mode, se résumait tout simplement à faire sensation en tant que styliste. J’avais l’intime conviction qu’il fallait que j’évolue dans cette industrie. Mais j’avais déjà une autre ouverture qui allait me permettre d’embrasser le domaine : le digital. Ainsi, en attendant de faire dans le stylisme je pouvais débuter avec un blog mode. ET voilà aujourd’hui encore j’y suis.

Mes objectifs ont évolué avec le temps. Au début, c’était juste une aventure digitale, comme je l’ai mentionné un peu plus haut. Puis le blog s’est converti en une plateforme d’expression d’une passion : la mode. Aujourd’hui, mon blog est plus qu’une simple réponse à la quête d’expression d’une passion. Il est devenu une plateforme globale de valorisation, de promotion de la culture vestimentaire d’un pays, voire du continent noir. Cette plateforme n’est plus mienne, elle est devenue nôtre.

Il ne suffit pas de savoir s’habiller pour être bloggeuse mode.

Pour avoir un minimum de professionnalisme, je passe mon temps libre à lire des livres, des revues de mode afin de m’imprégner de la culture du milieu. En effet, il ne suffit pas de savoir combiner les vêtements pour parler mode. Savoir faire la différence entre un stilleto et un escarpin, connaitre les différents types de collections et à quelles saisons elles correspondent, entre autres sont des b.a.-ba.

Juste pour dire qu’au-delà du plaisir que je prends à écrire mode, à parler mode, il y a un travail de fond qui est fait.

Il est vrai que je n’ai pas des milliers de vue par jour, je me contente d’une centaine. Et j’espère que ça ira de mieux en mieux. Aujourd’hui je suis fière et j’assume de bloguer mode mais ça n’a pas toujours été le cas …

1ere partie

?

Laisser un commentaire

×
×

Panier